Écrit par Danielle Schofield

Élargir vos horizons de plongée dans des zones à basse température, vous récompensera avec des opportunités pour explorer de nouvelles destinations, observer une vie marine inhabituelle et vivre des sensations fortes. Mais avoir trop froid peut gâcher une plongée ou, pire encore, provoquer une hypothermie, alors suivez ces conseils afin de rester au chaud et du côté de la sécurité autant que possible.

Destination, destination

Si vous n’avez jamais plongé en eaux froides, ne passez pas directement des tropiques à la plongée sous glace. Choisissez une destination où vous pourrez progressivement vous habituer à un équipement plus encombrant et aux conditions climatiques.

La bonne isolation

Avec une température de l’eau comprise entre 10 et 17 °C (50 et 65 °F), une combinaison humide ou semi-étanche suffit généralement, mais assurez-vous que la taille soit adéquate ; l’eau ne doit pas circuler à l’intérieur de la combinaison, mais elle ne doit pas non plus être trop serrée pour ne pas gêner la circulation sanguine. Le néoprène s’use avec le temps, par conséquent remplacez les combinaisons usagées afin d’obtenir la meilleure protection possible.

Si vous plongez dans des eaux à une température inférieure à 10 °C (50 °F) ou si vous êtes particulièrement sensible au froid, une combinaison étanche est sans doute la meilleure solution. Cela nécessite une formation supplémentaire, mais rester au sec dans une sous combinaison douillette en vaut vraiment la peine. La combinaison doit également être bien ajustée et bien entretenue, sinon vous serez mouillé et aurez froid en raison des fuites ou des joints d’étanchéité défectueux.

Découvrez-en davantage sur la Spécialité PADI Dry Suit ici.

Accessoires

Investir dans une cagoule, des gants et des chaussons est une solution très simple pour réduire la perte de chaleur par les extrémités et la tête. Les plongeurs en combinaison étanche qui ont un peu d’argent à dépenser peuvent opter pour le luxe d’une sous combinaison avec système de chauffage à piles.

Réchauffez-vous avant de plonger

Les sites de plongée en eaux tempérées et en eaux froides sont le plus souvent situés dans des zones où les conditions météorologiques sont froides. Avoir froid avant d’entrer dans l’eau est un mauvais départ pour une plongée, il est donc important de bien se protéger avant chaque plongée et pendant les intervalles de surface :

  • Restez à l’abri le plus longtemps possible, même si vous n’avez pas froid
  • Portez une protection thermique (veste coupe-vent, chapeau, gants)
  • Retirez l’équipement mouillé entre les plongées, surtout les combinaisons humides
  • Faites le plein d’énergie en prenant un repas énergisant et des boissons chaudes
  • Prévoyez quelques chaufferettes à mains.
  • Versez de l’eau chaude dans les combinaisons humides pour les préchauffer avant la plongée

Planifiez vos plongées

N’oubliez pas d’ajouter la température à votre liste de contrôle de plan de plongée. Plongez moins profond, car plus vous descendrez profondément, plus vous ressentirez le froid (le néoprène se comprime avec la profondeur, ce qui réduit l’isolation). Ne vous laissez pas induire en erreur par la température de surface, car les thermoclines peuvent provoquer des chutes de température brutales et importantes à différentes profondeurs.

Plus vous passez de temps sous l’eau, plus vous perdez de la chaleur ; par conséquent, les plongées en eaux froides sont généralement plus courtes qu’en eaux chaudes. Ne dépassez pas les limites sans palier (LND) – les longs paliers de décompression sans bouger sont particulièrement désagréables à basse température.

Le plus important : n’hésitez pas à mettre fin à votre plongée et à remonter en surface si vous avez froid !

Contactez votre Magasin de plongée PADI pour avoir des conseils sur l’équipement, les cours et les réservations de séjours-plongées.

Visitez le PADI Travel aujourd’hui pour commencer à explorer les destinations de plongée aux eaux tempérées et froides.

Share This