Manuel Bustelo, PADI AmbassaDiver, nous parle du tourisme plongée requins

Publié par

Caribbean Reef Shark

Je savais déjà qu’aux Bahamas et dans d’autres régions du monde, des appâts sont utilisés pour attirer des requins vers des groupes de plongeurs lors d’une activité controversée appelée “feeding” de requins. Quand je suis arrivé à Roatan, on m’a dit que Sergio de “Roatan Marine Life” organisait des plongées requins de ce type. J’ai trouvé que la semaine du requin était le moment idéal pour effectuer ce genre de plongées et pouvoir juger cette activité par moi-même.

Sun Divers m’a présenté Sergio et, le lendemain matin, à 9 heures, j’ai attentivement écouté son briefing de plongée. Peu à peu, j’ai découvert que l’attention de Sergio n’était pas seulement portée sur la sécurité du plongeur, mais aussi sur celle des requins. Après avoir travaillé pendant 17 ans dans cette industrie, il a développé un attachement et acquis de vastes connaissances sur les comportements des requins de récif des Caraïbes. Pendant qu’il parlait, je constatais qu’il avait un lien profond avec ces squales.

Four Caribbean Reef Sharks, Roatan

Sergio distribue un peu de nourriture (moins de 2 kilos de poissons soigneusement sélectionnés) à plus de 20 requins qui tournent souvent autour des plongeurs. Il centralise l’activité de tous les centres de plongée de l’île, leur donne de bonnes raisons pour qu’ils évitent d’organiser leurs propres activités nourricières pour les requins, et garde le contrôle sur la manière dont ce commerce est pratiqué. Il limite le nombre de plongeurs qu’il accepte, ne fournit que de petites quantités de nourriture aux requins et maintient une « routine » en se comportant toujours de la même manière avec eux. Surtout, il offre à ses clients des connaissances précieuses sur ces espèces de requins et travaille avec les autorités locales pour contrôler la pêche illicite des requins. Sergio est même allé jusqu’à surveiller quotidiennement le site de plongée et ses alentours, à la recherche d’activités de pêche illégales.

Lorsque les animaux vivants deviennent économiquement plus précieux que morts, nous, homo sapiens (très souvent pas très sapiens) avons tendance à les protéger. La plongée requins est devenue une industrie rentable dans des régions comme les Bahamas.

D’une part, je suis de ceux qui souhaitent que nous fassions de notre mieux pour interférer le moins possible avec les animaux sauvages et leurs habitats naturels. D’autre part, je suis également de ceux qui assistent à la destruction constante (et rapide) des habitats des animaux sauvages, la plupart d’entre eux étant chassés jusqu’à leur complète disparition. Malheureusement, les requins du monde entier sont abattus à des fins ridicules. Chaque année, la pêche aux requins tue les squales à un rythme alarmant! On estime que 100 à 200 millions de requins sont tués chaque année uniquement pour leurs nageoires. Cette pratique est principalement destinée à fournir des ailerons de requins pour la soi-disant délicatesse connue sous le nom de “soupe aux ailerons de requins”.

Manu and Sun Divers

Manuel with Sun Diver’s owners

Ni Sergio, ni aucun de ses clients, n’a eu le moindre accident dans ce type de plongée requins. Dirigé de manière appropriée, beaucoup trouvent que le “shark feeding” est entièrement sécurisé et écologique. L’interaction des plongeurs avec les requins crée une prise de conscience à l’égard de ces animaux et peut aider à lutter contre la pêche aux requins.

C’est la semaine des requins dans le monde. Gardons à l’esprit que chaque jour de l’année est une journée du requin au cours de laquelle vous décidez de participer à la lutte pour préserver ces créatures exceptionnelles.


Le requin de récif des Caraïbes (Carcharhinus perezii)

Une espèce de requin appartenant à la famille des Carcharhinidés. Mesurant jusqu’à 3 mètres (9,8 pieds) de long, le requin de récif des Caraïbes est l’un des plus grands prédateurs ultimes de l’écosystème récifal, se nourrissant d’une variété de poissons et de céphalopodes. Comme d’autres requins, il est vivipare et les femelles donnent naissance à 4-6 jeunes tous les deux ans. Les requins de récif des Caraïbes ont une certaine importance pour la pêche en tant que source de viande, de cuir, d’huile de foie et de farine de poissons, mais récemment, ils sont devenus plus précieux en tant qu’attraction éco touristique. Source